Port d’un arbre

Esthétique

Chaque espèce possède des caractéristiques propres, quasi immuables: feuillage, écorce, fleurs, fruits, etc… Mais il en est une sur laquelle l’arboriculteur peut intervenir, c’est le port du houppier.

branchaison pin/feuillu

lire la suite

Structure

phytobiologie

Un arbre est composé de racines, d’un collet, d’un tronc et d’un houppier.

structure_arbre

Un arbre croît en hauteur et en largeur au fil des saisons: la pousse apicale à lieu surtout au printemps et en été, alors que l’épaississement se fait plutôt en automne.

lire la suite

Les espèces autochtones

taxonomie

Une espèce (ou une sous-espèce) sera autochtone si elle se trouve à l’intérieur de son aire de répartition naturelle ou dans son aire de dispersion potentielle (c’est-à-dire, dans le domaine géographique qu’elle occupe naturellement ou peut occuper sans intervention humaine). Une espèce végétale est:

  • Autochtone ou indigène si elle est native ou présente dans un milieu géographique depuis une époque donnée (ici nous retiendrons une espèce si sa présence à l’état sauvage remonte à plus d’un siècle);
  • Allochtone ou naturalisée si elle est introduite, volontairement ou non, dans un milieu après la période arrêtée (moins d’un siècle ici) et acclimatée. Elle se comporte comme une espèce indigène et son matériel génétique s’est adapté au climat.
  • Endémique si elle est exclusivement présente, à l’état naturel, dans une seule région géographique délimitée du monde d’où elle est native. Il existe plusieurs plantes endémiques en France métropolitaine mais aucun arbre, arbuste ou arbrisseau.

Une même espèce peut être indigène dans une petite région de France, et considéré comme exotique, voire invasive, dans une autre région. lire la suite

Taxinomie

taxonomie

L’arboriculture consiste à cultiver des plantes « ligneuses », c’est à dire constituées de bois. Ce sont les arbres, arbustes et arbrisseaux. La discipline du bonsaï est une branche de l’arboriculture spécifique à la culture en pot. lire la suite