Cicatrisation dirigée

Entretien

La cicatrisation d’une plaie ou d’une coupe est un processus de recouvrement par de nouveaux tissus. Il est plus ou moins long en fonction de la zone blessée, de la période à laquelle survient le traumatisme, et de la vigueur de l’arbre, mais il est possible d’aider l’arbre par plusieurs moyens pour favoriser et accélérer le recouvrement. La cicatrisation devient complète quand le cambium recouvre en totalité la blessure.

cicatrisation

La forme de la plaie, sa superficie et sa profondeur ont une incidence directe sur la durée du recouvrement, de même que les conditions de culture qui suivent l’apparition de la blessure. Le temps qu’elle soit entièrement refermée, une blessure est une porte d’entrée possible à diverses maladies et une zone à haut risque de retrait de sève. Il est donc impératif de pratiquer les grosses coupes aux bonnes périodes, de les protéger, et d’assurer un suivi.

lire la suite

Ebourgeonnage

Entretien

La meilleure taille est celle que l’on ne pratique pas, ainsi l’arbre n’a pas à cicatriser et n’a pas non plus dépensé d’énergie dans des rameaux inutiles. Pour éviter les tailles inutiles le mieux est de pratiquer un ébourgeonnement, tout simplement. On supprime donc les futures pousses indésirables avant qu’elles se développent et par la même, l’énergie est concentrée dans le reste de l’arbre, qui poussera donc plus fort. C’est pourquoi il faut être raisonné et que la suppression d’un bourgeon doit être réfléchie afin d’équilibrer la future pousse de l’arbre.

Pour se faire il faut retirer à la main les bourgeons mal orientés, ceux qui font doublon et les départs de végétation inutiles. Cette technique se pratique l’hiver, quand l’arbre est au repos et avant le débourrement. lire la suite

Taille de formation

Entretien

Pour donner à un arbre sa forme de base il faut tailler plusieurs branches, y compris celles qui sont bien développées… La décision de couper une branche doit être bien réfléchie car en plus d’être irréversible, la silhouette de l’arbre va être impactée.

taille_de_formation

 

lire la suite

Taille d’entretien des conifères

Entretien

-Désaiguillage-

La base de l’entretien des conifères consiste à retirer les anciennes aiguilles présentes sur l’arbre. Toutes les aiguilles brunes doivent être enlevées à la main, en tirant légèrement dessus pour les détacher. Il ne faut conserver que les jeunes aiguilles car le anciennes peuvent épuiser l’arbre en consommant plus d’énergie qu’elles n’en produise. Une aiguille sera « rentable énergétiquement » pendant deux ou trois ans maximum. Il faut toujours conserver les dernières aiguilles des rameaux et ne jamais désaiguiller complètement une branche car un rameau sans aiguille dépérira.

désaiguillages lire la suite

Taille d’entretien des feuillus

Entretien

Il est important de régulièrement tailler les zones de croissance forte d’un arbre mature pour encourager le bourgeonnement à l’intérieur de la ramure, ramifier les branches et densifier le feuillage. Cela doit être fait tout au long de la période végétative, après la floraison. lire la suite