Culture des pins à deux aiguilles

culture, espèces, Hans Van Meer, traduction d'articles étrangers

[Article écrit par Hans Van Meer et publié en 2007 sur son blog et sur ofbonsaimagasine. Révisé en 2010 et 2016, et des précisions ont été apportées pour cette traduction. Traduit et publié avec son aimable autorisation.]

Cet article concerne la culture des Pinus sylvestris et mugo, mais les techniques décrites ici peuvent être utilisées, avec quelques ajustements,  sur les Pinus nigra, uncinata, ou ponderosa.

Quelques précisions sur le climat
Tout d’abord, et avant d’aller plus loin: Je sais que ce que j’explique dans cet article fonctionne car c’est ce que je pratique avec succès sur mes propres pins. Mais tout le monde ne vit pas dans la même région que moi (zone USDA 9a), et le climat et les saisons diffèrent beaucoup dans le monde. Cependant, je pense que les techniques restent plus ou moins les mêmes, et qu’il vous suffit de les ajuster à votre propre climat! La meilleure chose à faire est de vous renseigner dans un club, ou auprès d’un bonsaïka compétent qui vit dans votre région, sur les phases de croissance et les conditions météorologiques locales.

J’ai essayé de rester aussi simple que possible, de sorte que tout le monde soit en mesure de comprendre facilement et d’appliquer sans aucun problème les pratiques que je décris ici sur ses propres arbres. Toutes les techniques que je décris ici doivent être faites chaque année (sauf sur un jeune arbre qui a besoin de grandir). Il existe de nombreuses façons d’équilibrer la vigueur d’un pin, de réduire les aiguilles, etc. Je pense que ce que je décris dans cet article est un bon point de départ pour tout novice.

lire la suite

Tout savoir sur les Chênes Autochtones

articles francophones, espèces

Chacune des espèces autochtones de chêne se prête bien à une formation en bonsaï, même si actuellement les chênes sont loin d’avoir la place qu’ils méritent dans nos expositions. C’est une espèce les mieux connues et des plus étudiées/exploitées au niveau sylvicole ; la documentation sur son comportement, son développement et sa culture ne manquent donc pas en France comme en Europe. Certains diront que ce sont des arbres difficiles mais c’est faux, ils se cultivent très bien hors-sol et répondent parfaitement à la plupart des techniques employées dans la discipline du bonsaï. Cette mauvaise réputation vient peut-être du fait que l’obtention et la multiplication (hors semis) sont difficiles ou de la particularité de son système racinaire. Le prélèvement de chênes dans la nature doit être correctement préparé ET réalisé sans quoi l’arbre dépérit inévitablement dans les premières années ; sans compter que la reprise peut-être assez longue, même dans de bonnes conditions d’exécution, et il est alors vital de ne pas travailler un arbre prélevé trop tôt. Mais avec quelques précautions et du temps, les chênes restent de bons candidats au prélèvement et d’excellents sujets quand ils sont issus de culture. La ramification, la densification et la réduction des feuilles se fait correctement sur toutes les espèces autochtones.

lire la suite

Aubépine

espèces

L’Aubépine blanche (Crataegus Monogyna) appartient à la famille des rosaceae.

port crataegus monogyna

lire la suite

genévrier

espèces

Le genévrier commun (Juniperus Communis) est un arbuste appartenant à la famille des cupressacées.

port_juniperus communis lire la suite

pin sylvestre

espèces

Le pin sylvestre (Pinus Sylvestris) appartient à la famille des pinaceae.

port_pin sylvestre lire la suite