Carences

Entretien, phytosanitaire

chlorose

La plupart des carences en nutriments et en oligo-éléments s’expriment par une décoloration plus ou moins prononcée des feuilles, due à un manque de chlorophylle. On appelle ce phénomène une chlorose du feuillage et ce manque de chlorophylle perturbe la photosynthèse
Une carence peut être entraînée par un manque d’apport (carence vraie) ou par un défaut d’assimilation à cause d’un Ph du sol inadéquat ou d’un ensoleillement inadapté. Il est important de repérer rapidement les premiers symptômes et d’en identifier la cause principale pour ne pas que la situation s’aggrave.
lire la suite

Parasites

Entretien, phytosanitaire

Seule une invasion importante mettra en danger un arbre, c’est pourquoi il est important d’inspecter régulièrement le feuillage et le substrat des arbres afin de pouvoir retirer rapidement les premiers colonisateur inopportuns.

La plupart des acariens et des insectes suceurs de sèves favorisent l’apparition de Fumagine (voir les maladies) alors que d’autres insectes véhiculent des maladies plus graves. Tant que c’est possible, il est préférable d’éliminer les parasites sans produits chimiques vont aussi agir sur les insectes utiles : auxiliaires et pollinisateurs.

Afin d’éviter que les parasites développent des résistances, il est conseillé d’alterner deux substances actives lors d’un traitement à visée curative.

Il faudra toujours respecter les précautions et les dosages recommandés par le fabriquant.

Pour connaitre la liste des produits phytosanitaires autorisés en France et efficaces pour un problème donné, il suffit de se rendre sur le site E-phy du ministère de l’agriculture:
USAGES -> Arbres et Arbustes -> choisir le parasite ou la maladie à traiter
(il y est aussi possible d’y faire une recherche par substance active pour connaitre la législation à son sujet)

lire la suite

Maladies

Entretien, phytosanitaire

Il ne faut jamais perdre de vue qu’une bonne culture et un traitement préventif naturel sera toujours plus efficace qu’une cure chimique à posteriori. En cas de maladie avérée, il faut toujours isoler les arbres malades et ramasser les feuilles mortes pour les brûler  afin d’éviter une propagation. Si la maladie affecte le sol,il faudra rempoter l’arbre dans un autre pot et changer la totalité du substrat.

Comme plusieurs agents pathogènes peuvent être la cause d’une même maladie, et pour éviter l’apparition de résistances, il convient de toujours traiter avec deux principes actifs en respectant les doses et les précautions d’usage recommandées par le fabricant.

Lorsqu’un arbre subit une attaque sévère, qu’elle qu’elle soit, il faudra le laisser récupérer l’année suivante sans le stresser de nouveau (ni taille, ni ligature).

Pour connaitre la liste des produits phytosanitaires autorisés en France et efficaces pour un problème donné, il suffit de se rendre sur le site E-phy du ministère de l’agriculture:
USAGES -> Arbres et Arbustes -> choisir le parasite ou la maladie à traiter
(il y est aussi possible d’y faire une recherche par substance active pour connaitre la législation à son sujet)

lire la suite

Prophylaxie végétale

Entretien, phytosanitaire

Un arbre malade souffre de désordres physiologiques, d’une contagion cryptogamique ou bactérienne, voir d’une infestation de parasites.  Avant de sortir l’artillerie lourde pour régler un problème, il faut toujours remettre en question sa façon de cultiver. Une surveillance quotidienne permet souvent de régler les problèmes rapidement avant que l’arbre ne soit vraiment en danger (ajuster sa culture, retirer les insectes à la main, enlever les feuilles attaquées par un champignon pour les brûler, etc). Seul un diagnostic correctement posé pourra orienter vers le traitement curatif adéquat.

phytopathologie

lire la suite