Prélèvements

prélèvement

Tous les bonsaïs ne sont pas issus de culture ou de semis et il est possible de prélever un arbre dans la nature pour le cultiver ensuite en pot. Certaines espèces se prêtent mieux au prélèvement que d’autres et il est nécessaire d’avoir une base solide de culture avant de se lancer dans un prélèvement seul. Par prélèvement on entend tout le travail effectué autour du déterrage, de la mise en pot et de la culture jusqu’à la reprise de l’arbre. lire la suite

Reprise en environnement contrôlé

prélèvement

prelevement-sac-noir

-Principe-

Le principe d’une reprise en environnement contrôlé est de placer un arbre tout juste prélevé dans un milieu protégé, où tous les paramètres sont maîtrisés : température, hygrométrie, ensoleillement, Ph, bioponie, etc. Pour se faire il faut mettre l’arbre et son contenant dans un sac plastique opaque et supprimer toutes les feuilles (la photosynthèse ne se faisant pas dans le noir, autant limiter la transpiration). Il est important d’utiliser un sac:

  1. étanche, pour assurer un taux d’humidité constamment élevé (proche de 100%) et éviter l’assèchement de l’arbre jusqu’à ce que des racines puissent de-nouveau l’hydrater;
  2. opaque, pour éviter la dégradation des phytohormones qui sont normalement détruites par la lumière, dont l’auxine essentielle à l’organogénèse;
  3. hermétique, pour maintenir une température idéale avec peu de variation. La différentiation cellulaire permettant la rhizogénèse et la cicatrisation se fait idéalement entre 10°C et 25°C.

L’arbre sera alors dans des conditions optimales pour produire des nouvelles racines et de nouveaux bourgeons. lire la suite