Tout savoir sur les Chênes Autochtones

articles francophones, espèces

-GÉNÉRALITÉS-

L’un des arbres les plus répandus dans l’hémisphère Nord est sans conteste le chêne. Les chênes sont des plantes vasculaires ligneuses qui font partie de la famille des Fagacées. Le nom de chêne est donné à des arbres et arbustes de trois genres différents : Quercus, Cyclobalanopsis, Lithocarpus.

Le genre Quercus est présent dans tout l’hémisphère Nord, et comptent près de 300 espèces caduques ou sempervirentes. Ce sont essentiellement les chênes européens & américains. Les chênes asiatiques que l’on trouve dans la partie occidentale et méridionale du continent appartiennent au genre Cyclobalanopsis (150 espèces, toutes au feuillage persistant) ou au genre Lithocarpus (334 espèces, toutes au feuillage persistant). Si certaines classifications situent les genres asiatiques en tant que sous-genre Quercus, l’organisme botanique Flora of China, dont les publications scientifiques sont centrées sur les espèces autochtones chinoises, fait une nette distinction entre ces différents genres (comme le chêne bleu du japon, parfois appelé à tord Quercus glauca, dont le nom est en fait Cyclobalanopsis glauca).

Le genre Quercus est ensuite divisé en 5 groupes ou sous-genre. Au sein d’un même groupe les hybridations sont fréquentes dans la nature, ce qui rend certaines identifications difficiles.

  • Le groupe Quercus (= Lepidobalanus) comprend les chênes Américains, Européens, Nord-Asiatiques et Nord-Africains ;
  • Le groupe Mesobalanus, comprend les chênes de Hongrie et apparentés d’Europe et d’Asie (assez proches de la section Quercus et parfois incluse dans celle-ci) ;
  • Le groupe Cerris, les chênes de Turquie et apparentés d’Europe et d’Asie ;
  • Le groupe Protobalanus, les chênes intermédiaires entre les chênes rouges et les chênes blancs, originaires du Sud-Est des États-Unis et du Nord-Ouest du Mexique. Toutes les espèces de ce groupe sont sempervirentes, avec une persistance des feuilles de 1 à 3 ans ;
  • Le groupe Lobatae (synonymes Erythrobalanus), les chênes rouges ou noirs d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale.

En France, les chênes couvrent près de 40% de nos forêts. On y retrouve huit espèces autochtones différentes, appartenant toutes au genre Quercus :

  • 3 espèces sempervirentes: Quercus Coccifera (sous-genre cerris), Quercus Ilex (sous-genre quercus), Quercus Suber (sous-genre cerris) ;
  • 5 espèces caduques: Quercus Cerris (sous-genre cerris), Quercus Petraea (sous-genre quercus), Quercus Pubescens (sous-genre quercus), Quercus Pyrenaica (sous-genre mesobalanus), Quercus Robur (sous-genre quercus) ;
  • + 1 espèce acclimatée: Quercus rubra (sous-genre Lobatae) – mais cette espèce est considérée comme invasive dans certaines de nos régions.

répartition chênes en france

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.