Choix du pot

Entretien

pots_styles

Avant de rempoter un arbre, il faut réfléchir au nouveau conteneur qui va le recevoir. Il est important d’avoir un contenant adapté à l’étape de culture de l’arbre. La seule constante parmi les choix possibles sera un fond plat muni de trous de drainage pour que l’eau s’évacue et que l’air circule dans le pot. Il est préférable d’éviter un pot dont les rebords sont orientés vers l’intérieur afin de faciliter le prochain dépotage.

  • Les arbres en cours de formation devraient être placés dans des pot assez larges, afin que les racines aient suffisamment d’espace pour se développer et que l’arbre réponde bien aux travaux de mise en forme. Il est même possible de substituer ces pots par des bacs en polystyrène (type poissonnerie), des caisses en bois fabriquées sur mesure,  des auges de maçon percées, etc. L’idéal étant d’avoir des pots plus larges que profond (l’inverse des pot de jardinerie). Pour favoriser la ramification des racines près du collet, il est possible de rempoter dans un pot ajouré sur les cotés (panier pour plantes aquatiques ou panier en osier) mais le substrat séchera plus rapidement.
  • Les arbres établis, qui n’ont plus besoin d’être formés et ont déjà été rempotés et taillés au niveau des racines plusieurs fois, sont prêts à passer dans un pot « définitif ». Ces arbres ont un système racinaire plus compact et pourront survivre dans des conteneurs plus petits. Dans ce cas, l’esthétique devient plus important dans le choix du pot.

-Considérations esthétiques-

Choisir un pot pour arbre mature est difficile et très subjectif. Plusieurs choses entrent en ligne de compte comme la forme du pot, sa couleur, ses dimensions et sa finition. Il n’y a pas de règles strictes en terme de choix de pot, l’important est que l’ensemble arbre-pot soit harmonieux à vos yeux et que l’arbre reste le centre d’attention (le pot ne doit pas prendre le pas sur l’arbre). Quelques conseils cependant:

  • Choisir un pot d’une longueur environ égale aux deux tiers de la hauteur de l’arbre;
  • La profondeur du pot devrait être inférieure à deux fois l’épaisseur du collet;
  • Pour des arbres massifs, compacts ou d’allure brute préférer un pot avec des angles;
  • Pour des arbres fins, élancés et élégants préférer un pot plus arrondi;
  • Pour les arbres dont le port descend sous le niveau supérieur du pot (en cascade), choisir un pot plus profond que large;
  • Le choix de la couleur peut souligner ou renforcer un des caractères de l’arbre (le feuillage d’automne, la floraison, la fructification, le tronc, etc.). Les couleurs complémentaires sont opposées sur le cercle chromatique:

cercle_chromatique

 -Sy.Lo.-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *