Les espèces autochtones

taxonomie

Une espèce (ou une sous-espèce) sera autochtone si elle se trouve à l’intérieur de son aire de répartition naturelle ou dans son aire de dispersion potentielle (c’est-à-dire, dans le domaine géographique qu’elle occupe naturellement ou peut occuper sans intervention humaine). Une espèce végétale est:

  • Autochtone ou indigène si elle est native ou présente dans un milieu géographique depuis une époque donnée (ici nous retiendrons une espèce si sa présence à l’état sauvage remonte à plus d’un siècle);
  • Allochtone ou naturalisée si elle est introduite, volontairement ou non, dans un milieu après la période arrêtée (moins d’un siècle ici) et acclimatée. Elle se comporte comme une espèce indigène et son matériel génétique s’est adapté au climat.
  • Endémique si elle est exclusivement présente, à l’état naturel, dans une seule région géographique délimitée du monde d’où elle est native. Il existe plusieurs plantes endémiques en France métropolitaine mais aucun arbre, arbuste ou arbrisseau.

Une même espèce peut être indigène dans une petite région de France, et considéré comme exotique, voire invasive, dans une autre région.En France métropolitaine, on rencontre dans nos forêts près d’une centaine d’espèces d’arbres autochtones différentes, une dizaine d’espèces acclimatées bien représentées et plus d’une cinquantaine d’espèces exotiques.

barrières plantes invasives

Pour situer qu’elles sont ces espèces autochtones voici une liste des espèces ligneuses en France. Bien sur toutes ne sont pas adaptées pour une culture en pot.

Nom botanique / nom commun

CONIFERESacclimatées
Abies alba (sapin blanc)
Juniperus communis (genévrier commun)
Juniperus oxycedrus (genévrier oxycèdre)
Juniperus phoenicea (Genévrier de Phénicie)
Juniperus thurifera (genévrier thurifère)
Larix decidua (mélèze d’Europe)
Picea abies (épicéa commun)
Pinus cembra (pin cembro)
Pinus halepensis (pin d’Alep)
Pinus mugo (pin mugo)
Pinus nigra corsicana (pin laricio de Corse)
Pinus nigra salzmannii (pin de Salzmann)
Pinus pinaster (pin maritime)
Pinus pinea (pin pignon)
Pinus sylvestris (pin sylvestre)
Pinus uncinata (pin à crochets)
Taxus baccata (if commun)

FEUILLUS
Acer campestre (érable champêtre)
Acer monspessulanum (érable de Montpellier)
Acer opalus (érable à feuilles d’obier)
Acer platanoides (érable plane)
Acer pseudoplatanus (érable sycomore)
Alnus cordata (aulne de Corse)
Alnus glutinosa (aulne glutineux)
Alnus incana (aulne blanc)
Arbutus unedo (arbousier)
Berberis vulgaris (épine-vinette commune)
Betula pendula (bouleau verruqueux)
Betula pubescens (bouleau pubescent)
Buxus sempervirens (buis)
Capparis spinosa (caprier)
Carpinus betulus (charme)
Castanea sativa (châtaignier)
Celtis australis (micocoulier)
Cercis siliquastrum (arbre de Judée)
Cornus mas (cornouiller mâle)
Coronilla emerus (coronille faux-séné)
Coronilla glauca (coronille glauque)
Coronilla juncea (coronille à tiges de Jonc)
Coronilla minima (coronille naine)
Coronilla varia (coronille bigarrée)
Corylus avellana (noisetier)
Cotinus coggygria (arbre à perruque)
Crataegus monogyna (aubépine monogyne)
Cydonia oblonga (cognassier)
Erica multiflora (bruyère multiflore)
Euonymus europaeus (fusain d’Europe)
Euonymus latifolius (fusain à larges feuilles)
Fagus sylvatica (hêtre)
Fraxinus angustifolia (frêne oxyphylle)
Fraxinus excelsior (frêne commun)
Fraxinus ornus (frêne à fleurs)
Ilex aquifolium (houx)
Malus sylvestris (pommier sauvage)
Olea europaea (olivier)
Ostrya carpinifolia (charme houblon)
Pistacia lentiscus (lentisque)
Populus alba (peuplier blanc)
Populus canescens (peuplier grisard)
Populus nigra (peuplier noir)
Populus tremula (tremble)
Prunus avium (merisier)
Prunus brigantina (prunier de Briançon)
Prunus mahaleb (cerisier de Ste-Lucie)
Prunus padus (cerisier à grappes)
Prunus spinosa (prunellier)
Pyrus amygdaliformis (poirier à feuille d’amandier)
Pyrus pyraster (poirier commun)
Quercus cerris (chêne chevelu)
Quercus coccifera (chêne kermès)
Quercus ilex (chêne vert)
Quercus petraea (chêne sessile)
Quercus pubescens (chêne pubescent)
Quercus pyrenaica (chêne tauzin)
Quercus robur (chêne pédonculé)
Quercus suber (chêne liège)
Salix alba (saule blanc)
Salix caprea (saule marsault)
Salix daphnoides (saule faux daphné)
Salix fragilis (saule cassant)
Salix pentandra (saule à cinq étamines)
Salix viminalis (saule des vanniers)
Sambucus nigra (sureau noir)
Sambucus racemosa (sureau à grappes)
Sorbus aria (alisier blanc)
Sorbus aucuparia (sorbier des oiseleurs)
Sorbus domestica (cormier)
Sorbus latifolia (alisier de Fontainebleau)
Sorbus mougeoti (alisier de Mougeot)
Sorbus torminalis (alisier torminal)
Tamarix gallica (tamaris de France)
Tilia argentea (tilleul argenté)
Tilia cordata (tilleul à petites feuilles)
Tilia platyphyllos (tilleul à grandes feuilles)
Ulmus glabra (orme de montagne)
Ulmus laevis (orme lisse)
Ulmus minor (orme champêtre)

[ sources croisées: inventaire forestier du ministère de l’agriculture-2014- et liste verte du conservatoire botanique national méditerranéen-2009-]

[en complément, retrouvez ici une liste des arbres européens]

-Sy.Lo.-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *