Greffe de racines

Entretien, greffe

La greffe de racines permet essentiellement de renforcer un arbre au système racinaire blessé ou un prélèvement qui a du mal à repartir. Elle est aussi pratiquée à des fins esthétiques pour améliorer le collet d’un arbre ou combler un vide.

Il faut pratiquer comme pour une greffe par approche ou à la limite par insertion, en utilisant soit les propres racines de l’arbres (avec un diamètre d’environ 4mm minimum) ou un jeune plant de la même espèce, que l’on greffe au niveau du collet.

Faire une encoche ou un perçage à l’emplacement désiré, de la grosseur de la base de la racine ou du plant a greffer puis mastiquer les plaies pour que ni l’eau ni le substrat ne pénètre pas au niveau de la greffe. Il faut ensuite solidariser le greffon à l’arbre avec du ruban à greffer par exemple.

On greffe les racines lors du rempotage, après avoir nettoyé le chevelu racinaire de tout l’ancien substrat. L’arbre est ensuite cultivé normalement.

Le greffon peut être sevré dès l’apparition d’une bonne cicatrisation, généralement après quelques mois de végétation.

greffe racine

-Sy.Lo.-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *