Ligature

Esthétique

bonsai metal

S’il y a une pratique qui représente le bonsaï dans l’esprit commun, c’est bien la ligature. Pour autant cette technique est très récente à l’échelle du bonsaï et n’est utile que pour la mise en forme de l’arbre. La ligature reste un acte invasif blessant la structure interne. Il est tout à fait possible de conduire la mise en forme d’un arbre uniquement par la taille et le haubanage.

La pose de ligatures permet de positionner dans l’espace des rameaux, des branches et même des racines.  Pour ligaturer il faut enrouler du fil de cuivre ou d’aluminium (anodisé ou non) autour des branches à mettre en forme, il sera ensuite possible de les plier pour les orienter plus ou moins à sa convenance. Il faut plusieurs mois à une branche ligaturée pour se lignifier suffisamment afin de rester dans sa nouvelle position; le fil devra alors être retiré.

-Mise en pratique-

Recommandations préalables pour ligaturer un arbre:

  1. S’entraîner plusieurs fois sur une branche taillée avant de ligaturer un arbre;
  2. Le fil utilisé doit avoir un diamètre d’environ 1/3 de l’épaisseur de la branche que l’on veut ligaturer et doit être assez solide pour tenir la branche dans sa nouvelle position:
      • Un fil en cuivre se rigidifie dans le temps et devient cassant. Les branches ligaturées restent parfaitement en place et il faudra couper le fil pour l’enlever. Par rapport à l’aluminium, on obtient le même maintient avec des sections de fil plus petites.  L’oxydation du cuivre peut tâcher l’écorce.
      • Un fil en aluminium est plus souple et facile à poser. Il peut être réutilisé s’il est convenablement enlevé et ne tâche pas. Pour un maintient aussi efficace qu’un fil de cuivre il faut un diamètre de fil plus gros.
  3. Il faut ligaturer toutes les branches que l’on veut repositionner avant de commencer la mise en forme en commençant par le tronc, puis les branches principales, puis les secondaires. Les branches basses se ligaturent avant les branches hautes (et inversement pour enlever les ligatures);
  4. Il faut prendre des précautions pour ne pas blesser l’écorce et positionner les spires de façon à éviter tout risque de cassure lors de la mise en forme (généralement avec du raphia);
  5. La période de ligature est importante car suivant le cycle de croissance de l’arbre, le bois est plus ou moins dur et cassant. Généralement l’automne et l’hiver sont les meilleures saisons.

Principes de base : 
Pour poser un fil, il faut maintenir fermement la branche d’une main et enrouler la ligature en commençant à l’intérieur de l’arbre pour finir à l’extrémité de la branche. Il faut toujours ligaturer vers soit : la branche à ligaturer doit être dirigée vers celui qui pose le fil.

Il faut enrouler le fil de manière à ce que les spires fassent un angle de 45° à 60 ° avec l’axe du tronc ou de la branche que l’on ligature. La ligature doit être bien plaquée et ne doit pas  être trop serrée ou trop lâche.

Les spires doivent être régulières et parallèles entre elles, ni trop rapprochées, ni trop espacées. Dans le premier cas, la ligature sera inefficace et il sera difficile de positionner la branche, dans le second cas, la branche risque de casser. Si deux spires se croisent et se chevauchent elles vont bloquer l’afflux de sève et entraîner la mort du reste de la branche.

ligatures

Il faut être vigilant à ne pas coincer des feuilles, ou des bourgeons, sous le fil de ligature même si c’est parfois compliqué.

Il est important de bien arrimer le fil au tronc ou à une branche maîtresse pour être efficace. Deux branches opposées peuvent être ligaturées ensemble, à condition qu’elles ne soient pas au même niveau et que le fil s’enroule au moins deux fois autour du tronc afin d’avoir un solide ancrage. Pour abaisser une branche, la ligature doit commencer sur le dessus de sa base; pour la relever la ligature doit commencer par le dessous de sa base, le maintien de la branche en dépend.

ligatures opposéesLa ligature peut être simple ou double, mais une ligature avec un gros fil sera toujours meilleure qu’un ligature avec deux fils plus petits.

Pour ligaturer une branche entière + ses rameaux, on utilise plusieurs diamètres de fil différents en fonction de l’épaisseur de la section qu’il va maintenir. Il faut d’abord ligaturer la plus grosse section de branche avec le fil adéquate, puis les rameaux avec du fil plus petit, en suivant l’enroulement déjà établi.

ligature triple

Une fois que toutes les branches à mettre en forme sont ligaturées, on peut les repositionner une à une. Il faut limiter les repositionnement d’une même branche et ne pas alterner des pliages différents sur un même point pour ne pas abîmer la structure interne plus que nécessaire.

-Soins post ligature-

  • Après la pose d’une ligature il faut bien arroser le feuillage et le substrat;
  • Protéger l’arbre du soleil et du vent pendant les quinze jours après la pose de ligature;
  • Ne pas laisser une ligature plus longtemps que nécessaire sous peine de la voir s’incruster dans l’écorce. C’est pourquoi il faut inspecter régulièrement un arbre ligaturé et retirer le fil à temps avant qu’il marque l’arbre (2 à 4 mois pour les feuillus et jusqu’à un an pour certains conifères).

-Sy.Lo.-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *