Port d’un arbre

Esthétique

Chaque espèce possède des caractéristiques propres, quasi immuables: feuillage, écorce, fleurs, fruits, etc… Mais il en est une sur laquelle l’arboriculteur peut intervenir, c’est le port du houppier.

branchaison pin/feuillu

Cette morphologie des branches (angle de départ, disposition, sinuosité et orientation) dépend du programme génétique de l’arbre qui va sans cesse s’adapter à son environnement: champêtre isolé, montagnard isolé, littoral isolé, forestier… Ainsi, deux espèces différentes n’auront pas les mêmes réactions pour un même environnement et deux arbres de la même espèce ne pousseront pareil dans des environnements opposés. Mais pour une même espèce dans un environnement similaire, chaque arbre va croître plus ou moins de la même façon et avoir une silhouette identique.

Les différents ports peuvent être:

  • Boule: La silhouette est ronde et régulière, les branches et les rameaux partent dans toutes les direction.
  • Colonnaire: Arbre droit et élancé dont la silhouette étroite est cylindrique. Les rameaux sont dirigés vers le haut.
  • Conique: La silhouette rappelle celle d’un cône, les branches basses sont plus longues que celles du sommet. Elle peuvent être horizontales ou tombantes.
  • Dressé: La silhouette est en V. Les branches montent vers le ciel.
  • Étagé: La silhouette est arrondie au sommet, les branches principale sont en arc tombant.
  • Étalé: La silhouette est irrégulière et les branches sont horizontales.
  • Fastigié: Arbre droit et élancé dont la silhouette étroite est pyramidale. Les rameaux sont dirigés vers le haut.
  • Pleureur: Les branches ont un départ montant puis retombent vers le sol.

port des arbres

-Sy.Lo.-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *